Portage salarial pour les freelances : une alternative intéressante à l’auto-entreprise

Le monde du travail évolue rapidement, et de plus en plus de professionnels font le choix de se lancer en tant que freelances. Pour cela, plusieurs options s’offrent à eux, dont le portage salarial. Ce statut présente des avantages non négligeables et mérite d’être étudié de près. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon complet sur le portage salarial pour les freelances.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un dispositif qui permet à un professionnel indépendant de bénéficier du statut de salarié tout en conservant une grande autonomie dans la réalisation de ses missions. Concrètement, il consiste en une relation tripartite entre le freelance, une entreprise cliente et une société de portage salarial. Cette dernière se charge notamment de la gestion administrative du professionnel et lui verse un salaire, tandis qu’il réalise des prestations pour le compte d’entreprises clientes.

Les avantages du portage salarial pour les freelances

Le portage salarial offre aux freelances plusieurs avantages par rapport à d’autres statuts tels que l’auto-entreprise :

  • Sécurité sociale: en tant que salarié, le freelance bénéficie de la protection sociale (maladie, maternité/paternité, retraite) ainsi que du chômage en cas de cessation d’activité.
  • Gestion administrative simplifiée: la société de portage se charge des démarches administratives, ce qui permet au freelance de se concentrer sur son activité et d’éviter les erreurs souvent coûteuses.
  • Accompagnement: certaines sociétés de portage proposent des services d’accompagnement pour aider le freelance à développer son activité (formation, coaching).
  • Crédibilité: en passant par une société de portage, le freelance bénéficie d’une structure qui rassure ses clients quant à sa fiabilité et sa pérennité.

Les inconvénients du portage salarial

Malgré ses nombreux atouts, le portage salarial présente également quelques inconvénients :

  • Coût: la société de portage prélève une commission sur le chiffre d’affaires du freelance, généralement entre 5% et 10%, en contrepartie des services rendus.
  • Moins de souplesse: en tant que salarié, le freelance doit respecter certaines contraintes (horaires, congés payés) qui lui sont imposées par sa société de portage.

Comment choisir sa société de portage salarial ?

Pour bien choisir sa société de portage salarial, il est important de tenir compte de plusieurs critères :

  • L’ancienneté et la réputation de la société : privilégiez une entreprise solide et reconnue dans le secteur du portage.
  • Les services proposés : assurez-vous que la société de portage répond à vos besoins en termes de gestion administrative, d’accompagnement et de formation.
  • La commission prélevée : comparez les tarifs pratiqués par différentes sociétés de portage et choisissez celle qui offre le meilleur rapport qualité/prix.

N’hésitez pas à demander des recommandations auprès de professionnels ayant déjà eu recours au portage salarial ou à effectuer des recherches sur internet pour vous aider dans votre choix.

Le portage salarial en chiffres

Selon le Syndicat des Professionnels du Portage Salarial (SPPS), le nombre de freelances ayant recours au portage salarial a connu une croissance constante ces dernières années. En 2018, on estimait à près de 90 000 le nombre de travailleurs indépendants ayant opté pour ce statut, soit une hausse de 15% par rapport à l’année précédente. Cette croissance témoigne de l’attrait grandissant pour cette forme d’emploi qui allie flexibilité et sécurité.

D’autre part, le secteur du portage salarial génère un chiffre d’affaires annuel estimé à plus d’un milliard d’euros, preuve de son dynamisme et de son importance dans l’économie française.

Au regard des avantages et des inconvénients présentés ici, il apparaît que le portage salarial peut constituer une alternative intéressante pour les freelances souhaitant bénéficier de la sécurité du statut salarié tout en conservant leur indépendance. Néanmoins, il convient de bien s’informer et de comparer les différentes offres disponibles pour choisir la société de portage la mieux adaptée à ses besoins.